Vous êtes ici

Perspectives

L’éducation à l’environnement a été inventée dans les années 70 et s’est progressivement professionnalisée – aujourd’hui, la grande majorité des animateurs, éducateurs, formateurs ou accompagnateurs sont des professionnels formés !
Pour mieux saisir ce que recouvrent ces métiers, vous pouvez télécharger sur le site du Réseau Ecole et Nature des fiches emplois cibles, co-rédigées avec le CNAR Environnement, pour les postes d’animateurs, d’éducateurs et de coordonnateurs de projet.

En Languedoc-Roussillon le GRAINE et les réseaux départementaux construisent progressivement les outils de compréhension et de suivi de l’emploi en EEDD – en se ciblant en premier lieu sur les associations, principales employeurs dans le domaine. Les premiers résultats du Tableau de Bord en LR montrent que les associations en réseau rassemblent de 800 à 900 salariés en région, correspondant à environ 240 à 280 Emplois à Temps Plein (ETP). Deux-tiers de ces salariés sont des femmes, et trois-quarts des salariés sont en Contrat à Durée Indéterminée (CDI). Un quart des emplois bénéficie d’une aide de l’Etat, dont la plupart sous forme d’un Contrat Unique d’Insertion (CUI).
Ces salariés présentent un niveau élevé de formation initiale, puisque 43 % d’entre eux disposent d’un diplôme de niveau I (Bac + 5). Un tiers d’entre eux a moins de 3 années d’expérience ; un autre tiers a de 3 à 9 ans d’expérience ; le troisième tiers dispose de plus de 9 ans d’expérience. La moitié des salariés disposant de plus de 6 ans d’expérience ont changé au moins une fois d’employeur.

Ces perspectives continueront à s’étoffer au fur et à mesure que les associations EEDD en réseau utilisent et renseignent leur outil commun de suivi, le Tableau de Bord.

Plus d’infos sur l’emploi en environnement, en économie sociale et / ou en région :